Actualités Références Interreg: Projet Terminal

Interreg: Projet Terminal

Mobilité transfrontalière automatisée - la Grande Région en mouvement

Sûr, respectueux de l'environnement et flexible - ce sont des exigences clés pour la mobilité dans le futur. Dans la région frontalière entre l'Allemagne, la France et le Luxembourg, la mobilité au travail est un facteur décisif. Ce doit être simple, bon marché et accessible à tous. L'automatisation et la mise en réseau intelligente du trafic routier jouent un rôle important. Dans le cadre du projet TERMINAL (Minibus électriques automatisés dans le trafic de banlieue transfrontalière), 15 partenaires des secteurs de la science, de la mobilité et de l’administration publique travaillent et effectuent des recherches sur la mise en place de bus électriques automatisés dans le trafic de banlieue. Le projet se déroulera de janvier 2019 à décembre 2021.

De plus en plus d’employés vivent de plus en plus loin du travail. En particulier dans la Grande Région, il est fréquent que les travailleurs, les apprentis et les étudiants effectuent des navettes transfrontalières. Afin de réduire la dépendance vis-à-vis des véhicules privés pour la mobilité, Terminal étudie les conditions générales du trafic automatisé dans la région frontalière et effectuera un test de terrain de plusieurs mois avec une navette électrique automatisée intégrée au trafic quotidien. Un tronçon entre la commune de Creutzwald (Moselle) et la zone industrielle de la commune d’Überherrn (Sarre) a été choisi comme voie d’essai sur le terrain. Parallèlement, les données collectées par des bus non automatisés sur une liaison Luxembourg-Thionville (Moselle) seront utilisées pour développer davantage la technologie de conduite automatisée. En outre, cette route sera utilisée pour tester les services de mobilité sur demande (MoD). Il convient également d'examiner comment la technologie affecte les personnes et comment les véhicules automatisés et le ministère de la Défense peuvent être intégrés dans des transports publics transfrontaliers attrayants. Terminal est centré sur les préoccupations des gens. Les enquêtes menées avant et après les essais sur le terrain viseront, d’une part, à déterminer l’attitude des utilisateurs à l’égard du trafic automatisé, tandis que, d’autre part, des considérations relatives à l’avenir des emplois dans les transports publics joueront également un rôle.

Pour Anke Rehlinger, ministre des Affaires économiques, de l'Emploi, de l'Energie et des Transports de la Sarre, Terminal représente une étape importante dans l'avenir de la mobilité: "Grâce à" Terminal ", nous introduisons des mouvements dans notre champ d'essai trinational et traversons les frontières de plusieurs manières, car le projet Un pas décisif sur la voie de la réalisation des concepts de mobilité intelligente: conditions plus attrayantes pour les frontaliers, amélioration de l'organisation des transports publics ou contribution à la protection du climat par la propulsion alternative: le 'Terminal' est un produit phare de la mobilité du futur dans la Grande Région. ". Le projet se lance dans les activités du champ de test numérique trinational Allemagne-France-Luxembourg pour la conduite automatisée et en réseau. Terminal sera le premier projet en Europe à traiter le trafic transfrontalier régulier de minibus électriques automatisés et à le tester lors d'un essai sur le terrain.

Le professeur Thomas Bousonville, qui dirige le projet avec le professeur Horst Wieker du côté de Saar Saar, est très heureux d'annoncer le début du projet: "Le projet intensifiera encore notre coopération traditionnellement forte avec nos partenaires en France et au Luxembourg ”Le professeur Keller ajoute:“ Outre les thèmes liés à la mobilité, les défis de la communication et de la sécurité jouent un rôle important dans le projet. Une communication transfrontalière ininterrompue n’est toujours pas évidente. ". Le projet a un volume d'environ 3 millions d'euros et est financé à hauteur d'environ 1,8 million d'euros par le programme" Interreg VA Greater Region "du Fonds européen de développement régional ( FEDER), le partenaire principal du projet est l’Université des sciences appliquées de la Sarre - htw saar.

Les entreprises et institutions suivantes participent au projet en tant que partenaires opérationnels: Université des sciences appliquées du Sarre (htw saar), ministère des Affaires économiques, de l'Emploi, de l'Énergie et des Transports de la Sarre (MWAEV), Université de Kaiserslautern (TUK), Université de Lorraine, Université du Luxembourg - Centre interdisciplinaire pour la sécurité, la fiabilité et la confiance (SnT) et Utopian Future Technologies SA (UFT). Ils sont soutenus par les partenaires associés suivants: Communauté de Communes Du Warndt, Département Moselle, Direction Régionale Environnement Aménagement Logement Grand-Est (DREAL), Eurodistrict Saar Moselle, Gemeinde Überherrn, Institut National de la Recherche en Informatique et Automatique (INRIA), KVS GmbH, ministère des Affaires économiques, des Transports, de l'Agriculture et de la Viticulture en Rhénanie-Palatinat (MWVLW) et dans la région Grand Est.

Après le lancement officiel du projet, la première réunion personnelle a eu lieu le 15.02.2019. La réunion de lancement au InnovationsCampus de Sarrebruck, à laquelle tous les représentants des partenaires opérationnels et associés ont été invités, a jeté les bases d'une mise en œuvre réussie des différentes actions du projet.

Dans un premier temps, dans les mois à venir, les conditions de base - juridiques et techniques - ainsi que les exigences et les attentes des utilisateurs

La connaissance acquise au cours de cette première phase d'expérimentation sera la base de l'appel d'offre de bus correspondante en 2020. 

Le rôle de l'entreprise UFT dans le projet Terminal consiste à fournir une solution digitale personnalisée pour tester les services du Mod et de les adapter aux exigences d'un service de véhicules autonomes . UFT va pouvoir apporter son savoir-faire opérationnel basé sur son démonstrateur Kussbus. Le but est d'offrir un service public innovant transfrontalier.

Contact Presse:

Isabelle Rösler

htw saar

E-Mail: isabelle.roesler@htwsaar.de

Contact UFT:

Luc Theisen

E-Mail: luc.theisen@uft.lu

Below is the official poster.

Les entreprises et institutions suivantes participent au projet en tant que partenaires opérationnels: Université des sciences appliquées du Sarre (htw saar), ministère des Affaires économiques, de l'Emploi, de l'Énergie et des Transports de la Sarre (MWAEV), Université de Kaiserslautern (TUK), Université de Lorraine, Université du Luxembourg - Centre interdisciplinaire pour la sécurité, la fiabilité et la confiance (SnT) et Utopian Future Technologies SA (UFT). Ils sont soutenus par les partenaires associés suivants: Communauté de Communes Du Warndt, Département Moselle, Direction Régionale Environnement Aménagement Logement Grand-Est (DREAL), Eurodistrict Saar Moselle, Gemeinde Überherrn, Institut National de la Recherche en Informatique et Automatique (INRIA), KVS GmbH, ministère des Affaires économiques, des Transports, de l'Agriculture et de la Viticulture en Rhénanie-Palatinat (MWVLW) et dans la région Grand Est.